Le mois des missions

La mémoire liturgique de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte-Face (1873-1897), proclamée en 1927 Patronne des missions en compagnie de saint François Xavier, que la liturgie a célébrée le 1er octobre, marque le début du mois missionnaire.

Dans une grande partie du monde, l’Église catholique célèbre le mois d’octobre comme « mois des missions », utilisant les nombreux subsides que les directions nationales des Œuvres pontificales missionnaires préparent pour rappeler le devoir de tout baptisé de collaborer à la mission universelle de l’Église par la prière et au travers d’un soutien économique. Le mois d’octobre a été choisi comme mois missionnaire en souvenir de la découverte du continent américain, qui ouvrit une nouvelle page de l’histoire de l’Évangélisation.
Le mois d’octobre culmine dans la célébration du Dimanche missionnaire mondial, au cours de l’avant-dernier dimanche du mois, à savoir ce 23 octobre. Dans certaines nations, cette journée est célébrée un autre dimanche, pour des raisons pastorales.
Cette année marque par ailleurs le 90e anniversaire du Dimanche missionnaire mondial, promu par l’Œuvre pontificale de la propagation de la foi et approuvé par le pape Pie XI en 1926.

Dans son message pour le Dimanche missionnaire mondial de cette année, le pape François souligne à ce propos : « J’estime donc opportun de rappeler les sages indications de mes prédécesseurs, lesquels disposèrent qu’à cette Œuvre soient destinées toutes les offrandes que chaque diocèse, paroisse, communauté religieuse, association et mouvement ecclésial, de toutes les parties du monde, pourraient recueillir pour secourir les communautés chrétiennes ayant besoin d’aide et pour donner de l’élan à l’annonce de l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Aujourd’hui encore, ne nous dérobons pas à ce geste de communion ecclésiale missionnaire. Ne fermons pas notre cœur à nos préoccupations particulières, mais élargissons-le aux horizons de toute l’Humanité ».

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.